Bcdi avancé

E-sidoc / Bcdiweb

E-sidoc est présenté comme un OPAC (Online public accès catalog) de nouvelle génération. C'est un catalogue en ligne hébergé sur un serveur web permettant de consulter la base documentaire. Marc Maisonneuve, Ingénieur  de la société Tosca Consultants, qui a contribué au développement d'e-sidoc explicite dans un article les 10 bonnes raisons de choisir un OPAC de nouvelle génération.

Dans cette exercice nous allons comparer la recherche dans les catalogues de Bcdiweb et d' e-sidoc

L'interface de recherche

Nous remarquons que les deux interfaces d'accueil en recherche simple présentent des similitudes. Il s'agit d'un écran dépouillé qui pastiche celui de Google et qui comporte une seule zone de saisie dans laquelle l'usager est invité à se saisir sa recherche.

Les champs de la recherche dans Bcdi

Dans la Bcdiweb les termes sont recherche dans  5 champs :

Dans e-sidoc quel que soit le mode de recherche utilisé, 7 index sont proposés à l'usager: 

Le langage d'interrogation

La troncature

Dans BCDI, il n’y a pas de troncature implicite à droite. La recherche porte sur la chaîne de caractères exacte.
L’opérateur de troncature est le signe moins ‘’-’’

Dans e-sidoc la syntaxe d’interrogation est plus standard, comme la plupart des bases de données la troncature est indiquée par l’astérisque ‘’*’’.

Ainsi dans une recherche experte pour obtenir la liste des romans il faut saisir cote=r- dans BCDI et Bcdiweb et cote=r* dans e-sidoc

Exercices : Utilisez l'opérateur de troncature pour trouver combien de livres sur les fractal(es) existent dans la base.

Les expression exactes

Les guillemets sont utilisés pour la recherche d’une expression dans e-sidoc contrairement à BCDI qui utilise le signe ~ .

Les opérateurs booléens

L'espace entre deux termes est considéré dans les deux cas comme un opérateur booléen ET.

En recherche simple dans e-sidoc, l’utilisation des opérateurs booléens OU et SAUF est possible sur un champ (il faut les indiquer en majuscules dans la recherche).

Interagissement implicite de la recherche

Dans Bcdi la recherche s'appuie sur un dictionnaire qui élargit la recherche aux termes équivalents (synonymes ou autres formes d’un mot, singulier ou pluriel...).

Dans e-sidoc en recherche simple la recherche sur un terme est élargi avec un algorithme lemmatisation ( snowball) .qui recherche l’expression exacte et les terme ayant la même racine

Aide à la recherche

Dans e-sidoc, un encadré "Aide à la recherche" dans la colonne de droite rappelle les règles de syntaxe aux utilisateurs en recherche simple comme recherche avancée.

La recherche avancée

Les limites de la recherche simple

L'intitulé sur la ligne de saisie de recherche simple d'e-sidoc est trompeur. On pourrait penser que la recherche porte sur tous les champs et qu'il est possible de mentionner un mot du titre et un mot du nom de l'auteur ou du nom de la collection pour trouver les notices correspondant. Nous allons constater qu'il n'en est rien.

Si vous cherchez dans le catalogue Aragon. Aurélien. Gallimard vous obtenez comme réponse 0 notice

Il faut passer en recherche avancée dans e-sidoc, pour constater qu'une notice existe

Il est regrettable que la recherche de plusieurs termes ne fonctionne que sur un seul champ et non sur tous les champs bibliographiques comme c'est le cas dans les catalogues de nombreuses librairies en ligne ou dans le catalogue de MémoElectrePlus

Exercice : Avec Bcdiweb, e-sidoc et MémoElectrePlus répondre à ces questions :

La recherche avancée permet d'affiner la sélection en précisant la date de parution, la nature et le type de document.

Autocomplétion

Lorsque l’utilisateur choisit la recherche par "titre", "auteur", "sujet", "éditeur" ou "collection" un index des existants lui est proposé (Autocomplétion). .L'index des collections est enrichi d'un index de valeurs équivalentes pour faciliter la recherche sur la collection. L'index sujet correspondant à l'index des Descripteurs enrichi de l'index Employé Pour et de l'index des Mots Clés

Vous constaterez dans l'exercice suivant que le positionnèrent dans l'index des existants dans e-sidoc est beaucoup plus réactif que dans Bcdiweb et n'est plus une gêne à la recherche.

Exercice :

Utilisez l'interface de recherche avancée d' e-sidoc et de Bcdiweb pour retrouver ::

La recherche en mode expert

Par défaut le mode expert dans e-sidoc n'est proposé qu'à l'administrateur.

Le mode expert permet la recherche sur un plus grand nombre de champs. En particulier le champ cote. En mode expert quatre critères de dates: Date de parution ; Date de saisie du document ; Date de modification du document ; Date de saisie de l’exemplaire dont proposés. Ces différents critères peuvent être croisés. Par exemple, pour affiner une équation de recherche sur les nouveautés, on peut spécifier une date de parution et une date de saisie de l’exemplaire.

Affichage des résultats

La pertinence

Dans Bcdi est dans e-sidoc les résultats sont affichés en fonction de leur pertinence. Mais le calcul de celle diffère.

Le tri par pertinence rend le feuilletage beaucoup supportable y compris lorsque la liste des résultats est relativement longue.

La pertinence est le poids de la notice, elle s’obtient par addition de valeur de pondération des champs de la notice (cf. documentation). Le calcul de pertinence dans e-sidoc diffère du calcul de pertinence dans BCDI.

Les différentes pondérations sont additionnées pour donner la pertinence de la notice

Pertinence dans Bcdi

Champ de réponse

Coefficient de pondération

Descripteur

20

Mots Clés

16

Résumé

4

Titre     

2

Pertinence dans e-sidoc

Champ de réponse

Coefficient de pondération

expression exacte

750

adjacence

150

AND

100

La présentation des résultats

Dans e-sidoc, l’usager a le choix entre le feuilletage des résultats et la restriction l’aide des facettes.

La présentation des résultats est enrichie automatiquement par divers éléments issus d’autres sites disponibles sur le net (vignettes de couverture de livre, couvertures pour certains titres de périodique, imagettes de la page d'accueil des sites internet, biographies de l’auteur.

De plus pour les établissements ayant un abonnement MémoElectre ou MémoElectrePlus, les notices s'enrichissent d’une image de la couverture, du sommaire, de la 4ème de couverture, de table des matières, et d'un, résumé si les informations existent sur Electre. Au niveau 2, pour les fictions, la biographie de l'auteur est reprise dans Wikipédia.

Les imagettes peuvent éviter la lecture de longues notices et peuvent permettre de mieux  évaluer la pertinence des documents (différence entre MémoElectre et MémoElectre plus)

Les facettes

La navigation à facettes donne une vision structurée des résultats et permet d’accéder rapidement à un groupe de notices qui répondent à la demande.

Avec les facettes, le choix du critère se fait dans un second temps. L'utilisateur est beaucoup moins gêné par le bruit, si aucun critère n'est mentionné dans Bcdiweb ou le silence caractéristique d'un filtrage top sélectif.

 A la suite d’une recherche, e-sidoc propose, dans la colonne située à droite,  une vue générale des résultats « par facettes ». Elle permet notamment d’affiner la recherche. 8 facettes sont activées dans l’ordre suivant :

Les 2 niveaux d'affichage

Pour donner une plus grande lisibilité l'affichage des notices se fait en sur 2 niveaux

Le premier niveau met en valeur le titre, le résumé et la localisation et la disponibilité du document. La présentation évite le vocabulaire documentaire

Pour faciliter la lecture les autres informations sont reportées dans un second niveau qui permet aussi de rebondir sur les documents connexes du même auteur du même éditeur, de la même collection.

L'affichage sur 2 niveaux d'affichage des notices rend la lecture plus facile que dans Bcdiweb en particulier lorsqu'il y a plusieurs exemplaires pour un document

La mise en page facilite avec la mise en valeur des imagettes rend le feuilletage plus agréable

Les réflexions sur l'ergonomie de la recherche, l'effort de lisibilité dans la mise en page, la mise en valeur de la disponibilité et de la localisation des informations contribuent à l'efficacité pédagogique.

Les imagettes

Livres Suite à un accord avec la société Electre et le CRDP de Poitou-Charentes, les imagettes de couverture de livres sont directement affichées pour tous les établissements abonnés à e-sidoc. S’il existe dans la base Electre.com une vignette correspondant à l’EAN ou l’ISBN de la notice, alors l’imagette de la couverture livres est affichée.

Sites internet si MémoDocNet, la vignette du site internet est automatiquement présentée.

Périodiques Le CRDP de Poitou-Charentes a signé un accord commercial avec une société fournisseur de couvertures de périodiques. Si, pour le titre du document donné, il existe l’image du périodique dans le réservoir-correspondant, elle sera affichée.  Cet affichage ne se limite pas aux périodiques dépouillés dans les Livres : MémoFiches.

Éléments issus d’Electre, pour les abonnés au service MémoElectre, si dans la base Electre.com une biographie de l’auteur, une table des matières, une quatrième de couverture ou un élément de feuilletage correspondant à l’EAN ou l’ISBN de la notice, alors un lien présentant ces élément est affiché.

Les onglets

  1. « Où trouver le document »
  2. « Notes complémentaires
  3. « Notes complémentaires
  4. « Ressources associées » Cet onglet affiche les ressources liées aux notices. Seules les ressources commençant par HTTP ou FTP sont affichées.
  5. « Biographie wikipédia»

Les informations connexe de niveau 2

Intégration dans le portail de ressources externes

Recherche dans d’autres bases e-sidoc

L'administrateur peut intégrer à son portail la recherche sur d'autres portail e-sidoc. cette option est proposée aux usagers en recherche avancée

Recherche vers d'autres ressources éditoriales

Le CRDP de Poitou-Charentes a travaillé avec un certain nombre d'éditeurs afin d'intégrer facilement leurs ressources numériques dans un portail E-sidoc.

Les ressources des éditeurs intégrées à au portail E-sidoc sont

Pour qu'une recherche sur une ressource éditorial externe soit possible dans le portail E-sidoc, i1 faut que l'établissement: ait publié son portail (à la fois le moteur de recherche et la partie CMS) et qu'il ait un abonnement en cours à la solution documentaire (BCDI et E-sidoc) et un abonnement en cours auprès des éditeurs de ressources

Le degré d'intégration des résultats est variable.(cf. documentation).

La ressources peut-être proposée au sein d'une rubrique. La ressource d'un éditeur est visible dans la colonne de droite sous la forme d'une image cliquable.

Quand un utilisateur clique sur la ressource, le portail affiche la page d'authentification. L'usager doit alors saisir son code identifiant et mot de passe e-sidoc. Une fois. reconnu sur le portail e-sidoc, l'utilisateur se connecte à la ressource sans authentification supplémentaire.

Recherche fédérée

Dans la forme la plus intégrée, à la façon des métamoteurs, les résultats des différentes sources sont réunis dans la même liste et des facettes permettent de cerner les sources.

Ainsi il est possible de rechercher une ressource du site TV à partir de la rubrique "chercher dans la base du CDI" Les notices du site tv sont traitées comme un réservoir (à l'instar des MémoFiches et MémoDocNet) Les résultats de recherche s'affiche selon les critères de pondération habituels. Lorsque le moteur trouve des notices une facette propose un nouveau type de document "Vidéos su site Tv" permet de sélectionner ces notices.

site tv

Les concepts bibliothéconomiques

Un autre parti pris d'e-sidoc est d'éviter les concepts bibliothéconomiques dans la recherche et dans l'affichage des résultats

L'usager n’a pas à maîtriser les notions documentaires ni à connaître la logique booléenne, celle-ci est prise en charge de manière implicite tant au niveau de l’interprétation de la requête (recherche avec tous les termes de la requête soit un ET logique

En recherche simple uniquement, le moteur de recherche va également rechercher sur la racine des mots (snowboard, algorithme de stemming qui recherche la racine d'un mot). Par exemple, l’utilisateur tape « orientation » : le moteur va aussi bien rechercher le mot "orientation" que le mot "orientera" ou que le mot "orienter". Par contre, si le moteur trouve le mot exact dans une notice, cette notice aura plus de poids que celle dont le mot est une racine du mot recherché donc elle sera affichée parmi les 1ers résultats

Ce parti pris de simplicité était aussi présent dans Bcdiweb avec le dictionnaire qui étendait la recherche d'un terme à celles des notions équivalentes.

La question se pose du point de vue de l'efficacité pédagogique de savoir s'il faut privilégié la recherche simple ou la recherche avancée compte tenu des limites décrites précédemment

Par ailleurs on peut regretter lorsque le CMS d'e-sidoc est activé que la recherche simple et la recherche avancée ne soient pas mieux mises en valeur sur l'écran d'accueil. L'usager doit faire trois clics pour arriver à l'écran de recherche avancé ce qui n'est pas très incitatif

Le bruit et le silence

L’approche didactique est différente dans ces deux catalogues pour restreindre la recherche à un type de support. Alors que dans Bcdiweb la sélection doit être pensée avant de lancer la recherche en activant le bouton "extension de recherche", dans e-sidoc la saisie de la requête se fait avec un ou deux mots sans plus de précision, et c'est après avoir saisie sa requête que l'utilisateur est amené à l'affiner par le biais de facettes.

Dans e-sidoc le choix a été fait de privilégier le bruit par rapport au silence qui renvoie à l’usager une image peu valorisante (il ne maîtrise pas les techniques bibliothéconomiques) et qui risque de repartir en concluant que la bibliothèque ne disposait pas des documents recherchés.

Pour éviter ce silence les nouveaux OPAC mettent en œuvre plusieurs techniques : recherche dans toutes les zones de la notice (sans demander à l’usager de spécifier le point d’accès à utiliser), extension automatique de la recherche aux  mots proches du terme saisi ( mot ayant la même ayant la même racine).

L'idée pédagogique de cette nouvelle approche est que le bruit gêne moins l'usager que le silence. Mais pour que cette multitude de propositions ne soit pas gênante les références sont triées par ordre de pertinence, les facettes affichent les résultats par groupes facilitant ainsi la restriction à tel ou tel ensemble de notices présentant un point commun (même auteur ou même date de parution, même support, etc..).

La saisie d’un terme se fait sans mention du moindre critère d’accès Les notions documentaires sont évitées. L’usager n’a pas non plus à connaître la notion de champs bibliographiques ni la logique booléenne.

Exploitation pédagogique

Divers icônes incitent les usagers à exploiter le résultat de leur recherche.

Les boutons suivants permettent de "ajouter une notice au panier", "Citer les documents du panier avec un format citation de référence bibliographique", le bouton « Mon panier » affiche l’état du panier.

Dans les BCDI les emprunteurs dont le champ est marqué OUI et dont le champ mot de passe est renseigné disposent d' un compte utilisateur dans E-sidoc.

Ce compte leur permet de prendre connaissance de leur compte lecteur (prêts en cours, prêts en retard, demandes de réservations, l’historique des prêts).et sauvegarder des paniers de notices et des équations de recherche. L’espace personnalisé permet aussi de "créer des alertes" sur un sujet d' "Adresser par courriel les références d'un panier" à un internaute de "partager un panier sur un réseau social".

Les paniers regroupent des notices sélectionnées manuellement par le lecteur alors que les équations de recherche permettent d'afficher à chaque fois en temps réel les notices présentes dans BCDI

Bcdiweb ne permet que de gérer un seul panier durant une session. Ce panier peut être imprimé au cours de la session mais ne peut être sauvegardé.

Exercices

Dans Enregistrez un panier "cœur : fictions anglaises" ( cote 820 ces 3 notices et envoyez vous le contenu du panier sur votre adresse mail

Citer ses sources

Bcdiweb et e-sidoc propose une fonctionnalité pour expliquer comment citer les références d'un panier.

Exercice : Sélectionnez pour le sujet " acoustique" un panier de notices comprenant 2 articles de périodique, 2 sites internet, 2 livres et analysez le format de citation. Envoyer votre panier par màl

Mise en valeur l'espace documentaire

La base de données e-sidoc peut s'articuler avec l'éditeur de contenu du portail. Il est très facile d'afficher de manière automatique et actualisée les nouvelles acquisitions, ou des listes thématiques, des coups de cœur.

Exercices de recherche avec Esidoc